Comment faire la différence entre canoë et kayak ?

Comment faire la différence entre canoë et kayak ?

On parle souvent du « canoë-kayak » pour désigner les sports de pagaies en embarcations légères. Or, il s’agit de deux pratiques bien distinctes : le canoë et le kayak. Toutes deux issues d’Amérique du Nord, elles n’ont pas été conçues par les mêmes peuples. En effet, le canoë a été imaginé par les peuples autochtones amérindiens tandis que le kayak a été créé par les inuits. Aujourd’hui, quelles sont les similitudes et les différences entre ces deux disciplines ? Pour ne plus les confondre, voici un récapitulatif des principales différences entre ces deux sports nautiques.

La position dans l’embarcation

Le canoéiste (aussi appelé céiste) se tient généralement à genoux dans son embarcation, les jambes repliées vers l’arrière. En eau vive, le pagayeur a ainsi plus de force pour manœuvrer sa pirogue car il surplombe l’eau. Le kayakiste lui, est en position assise sur un siège et se trouve plus en contrebas que dans un canoë. Ses jambes sont allongées ou légèrement pliées à l’avant et ses pieds peuvent être positionnés sur une « barre à pied » pour un meilleur appui.

La taille et la constitution de la pagaie

En canoë, la pagaie est dite « simple » avec une seule pale d’un côté du manche. De l’autre côté se trouve une poignée appelée l’olive, ce qui permet au céiste de pagayer toujours du même côté ou d’alterner à droite puis à gauche s’il le souhaite. En revanche, en kayak, la pagaie est dite « double » avec deux pales à chaque extrémité du manche. Elle est aussi plus longue que celle du canoë. Le kayakiste alterne les coups de pagaie à droite et à gauche de son embarcation ce qui lui permet de prendre de la vitesse rapidement.

La forme de l’embarcation

Le canoë est relativement plus confortable que le kayak car il est plus spacieux et dispose de plus de place pour transporter des affaires. Il est aussi plus stable et permet d’être moins mouillé, il est donc plus adapté à une pratique de loisirs ou à des vacances en famille par exemple. Le kayak quant à lui est plus léger, plus maniable et donc plus adapté à une pratique sportive en eau vive. Cela dit, les deux sports se pratiquent en compétition et les deux types d’embarcations peuvent être manœuvrés par un ou plusieurs rameurs (monoplace, biplace, quadriplace, etc.).

Le canoë et le kayak possèdent donc bien des similitudes puisqu’il s’agit de deux sports de pagaies en embarcations légères. Aujourd’hui, leur utilisation est multiple, que ce soit pour du loisir (promenade, tourisme, pêche…) ou bien pour de la compétition en eau vive pour une pratique plus sportive. Les différences notoires se situent donc essentiellement au niveau de la position du pagayeur, la forme de la pagaie ainsi que les dimensions de l’embarcation. Vous êtes désormais incollables sur les différences entre le canoë et le kayak, alors ne confondez plus ces deux sports nautiques !

Laissez-nous votre commentaire !

Votre adresse email ne sera pas affichée

*

code